“Brassens est en nous” F3 lundi 24/10/2011Le réalisateur se livre

Pour vous bien sur,  qui venez de temps en temps me rendre visite bien gentillement sur ce blog, et pour mes amis de Face-book,  Nicolas Maupied le réalisateur de “Brassens est en nous”, qui sera diffusé sur F3, le lundi 24 octobre 2011 à 20h30, vous livre ces quelques lignes, en exclusivité……………Dans un prochain article, je vous parlerai d’un interview de Georges Brassens à l’étranger, en 1961……………….certainement une découverte pour la majorité d’entre-vous….

“Brassens est en nous” est la plus belle aventure que j’ai vécu en tant que réalisateur.
Elle m’a permis de découvrir un homme, une oeuvre qui m’était inconnue
étant plutôt d’obédience anglo-saxonne (Stones, Pink Floyd, Bowie) en matière de gouts musicaux.
Alors quand on part de si loin, comment fait-on pour se rapprocher
de la matière avec laquelle on va travailler, tel le sculpteur.
Je pars du principe en tant que portraitiste
qu’il faut aimer son sujet. On va passer un an, voire plus,
avec lui et si on a pas envie de se le coltiner chaque jour
cela devient compliqué.

J’ai commencé par surfer sur le net à la recherches d’archives
qui me toucheraient et j’ai fait chou blanc étant trop à distance
du bonhomme et de ses chansons. Mais j’ai repéré que pas mal
de gens que You Tube et Daily Motion postait des reprises
et cela m’a intrigué… j’ai regardé et été très touché par tous ces
gens qui se filmaient en train de chanter du Brassens…
et ils le chantaient comme si c’était eux qui avait écrit la chanson.

Cela a été ma première porte d’entrée dans son univers.
J’ai ensuite cherché la seconde, il me fallait une chanson, une…
qui me toucherait… chantée par lui.
Pour que je me connecte non pas à son univers, mais à lui, directement.
Ce fut l’orage, chantée par lui en 1960, dans sa version
qu’on trouve sur internet….
Brassens Georges – L’Orage – http://animmax.unblog.fr – YouTube
Cette chanson, la musique, les paroles, son visage en gros plan…
tout m’a touché et j’ai vu quelque chose qui allait me permettre
de rentrer en contact avec l’homme.
Et c’était parti pour une aventure d’un an.
Le film est là.
Il vous appartient désormais.
Bonne route à lui.

Nicolas Maupied.
19/10/2011

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>