blog incontournable de Georges Brassens –

la collection Patrice Lozano recèle actuellement plus de 7000 éléments originaux, dont 5.500 sont en ligne, le reste en cours de réalisations. C’est  la caverne d’Ali Baba, de laquelle nous sortirons de temps en temps ,  avec parcimonie et a bon escient  quelques pepites pour alimenter certains articles, voire d’en corriger quelques uns de publiés un peu trop à la légère, par ci par là…. J’ai remarqué depuis le mois de mars  2011, au dedans des productions “hommages”, tels que livres, expositions, causeries, interwievs Radiophoniques ou Télévisés; des erreurs reccurentes, de chronologies, de commentaires mal adaptés sur des photographies, etc…. Il faut que nos amis (ies)   Brassenssologues avertis  du Canal “actuel”,( 2001 -2011)  et celles et ceux du Canal habituel ( 1981 – 2001), ne prennent plus pour argent comptant ce qui a été écrit par le Canal Historique. Ils doivent revenir aux sources, s’enquérir des bonnes dates, et donc prendre le temps de se rapprocher de celles et ceux qui détiennent les “Archives”,  nous les collectionneurs ! Nous devons le respect, à ceux des Canaux historiques,  et la reconnaissance à jamais d’avoir reconnu en Georges Brassens, un poète exceptionnel.  Nous devons aussi gentillement  leur signaler, les erreurs qu’à nos yeux  ils ont pu commettre. Je rejoins ici, Bertrand Dicale pour son Brassens?, certainement le meilleur ouvrage 2011 sur notre Georges Brassens national. Il m’en reste encore 4 ou 5 à ingurgiter, certainement au Mali ou je serai en septembre, et le reste en Chine début novembre, pour une petite expo….. sur la Grande Muraille……si les autorités ne me mettent pas trop les batons dans les roues ! Une idée à suivre, après le déchainement d’octobre ..Parler de Georges Brassens, au bout du monde, en montrant aux autochtones  une de ses  photos.

Vous m’envoyez votre mini reportage, une photo de vous, et vous voilà sur mon Blog, à côté de Georges Brassens.

A suivre..

Share

One Response to blog incontournable de Georges Brassens –

  • Didier Agid says:

    Merci Patrice pour cette magnifique caverne qui nous laisse babas. Tu as bien raison de nous mettre en garde : être scrupuleusement exact sur les faits n’est pas facile. Pire encore : chanter ou citer l’œuvre sans erreur. Le chanteur a au moins l’excuse de la mémoire défaillante, mais il est trop fréquent de voir les textes reproduits approximativement. A ce sujet, je signale l’excellent travail de Jean-Paul Liégeois pour les “Oeuvres complètes”. Il a beaucoup travaillé pour restituer les originaux, y compris sur les élisions et la ponctuation. Le pire du pire, ce sont les partitions. Brassens faisait confiance à ceux qui ont fait les transcriptions et, du coup (ceci est très “Brassens”), il ne vérifiait jamais leur travail. Le résultat est parfois si désastreux que bien des musiciens ont pris l’habitude d’aller chercher les accords à l’écoute ou (car ce n’est pas évident), en regardant les vidéos quand il y en a et quand le caméraman n’a pas l’idée stupide de ne cadrer que la tête du chanteur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>