Brassens : Piano -orgue-guitare

En février 1940, Georges Brassens a 18 ans  et s’installe chez sa tante Antoinette, au 173 de la rue d’Alésia dans le XIV ème arrondissement . La seule chose qui l’intéresse vraiment, c’est le piano droit, trônant dans le salon, et sur lequel il tente de déchiffrer les premières leçons…Ses chansons ne seront pratiquement jamais composées à la guitare. Il cherchera d’abord, scandant paroles et musique en frappant sur un coin de la table, l’air qui lui convient, le transposera dans un premier temps au clavier, s’attachant à établir une grille harmonique, et le transcrira enfin sur sa guitare, cet accompagnement devenant ainsi définitif.

Au piano de sa tante, succèdera en 1963, un petit orgue électrique, acheté et installé par Pierre Onteniente dit “Gibraltar”, dans son bureau de l’impasse Florimont, jusqu’en 1967, puis le transportera à Crespières, et l’offrira après s’en être servi une douzaine d’années, à Joël Favreau son guitariste. Sur cet orgue, Georges Brassens a travaillé sur une quarantaine de chansons….. ( Collection Patrice Lozano)

 

Share

Comments are closed.