Chanson – Analyse

Vallis Clausa, François Pétrarque, et Georges Brassens

…C’est un trou de verdure, où chante une rivière…. Cette description tirée d’un poème tragique d’Arthur Rimbaud s’applique tout bonnement à ce lieu, où je suis né – natif…et qui sans couillonnade, a  inspiré beaucoup de Poètes !  Fontaine de Vaucluse, première résurgence de France, cinquième du monde, a donné , du fond de sa vallée fermée , son nom au département. Frédéric Mistral en voisin de Barbentane, venait tout comme René Char le l’Islois, se désaltérer au Café familial du centre du village, tenu depuis des générations par ma famille. Francois Pétrarque,  dans sa vie “Provençale” ( Carpentras, Avignon, Montpellier), méprisant la Cité Papale, se réfugia à Fontaine de Vaucluse,  et y passa 15 années d’études (  1338 - 1353) et de louanges pour la belle Laure de Sade, rencontrée en 1327. Il habita tout d’abord une petite “grotte”, située à moins de 50 mètres de la Sorgue, au fond d’une voute qui débouchait sur le village. Ma famille en devint propriétaire vers 1850, ( cinq siècles plus tard !) et j’eus tout loisir de jouer dans cette cave plutôt lugubre.  “Ecoutons” François Pétrarque…. Je rencontrais une vallée étroite mais solitaire et agréable, nommée Vaucluse à quelques milles d’Avignon, où la reine de toutes les fontaines, la Sorgue prend sa source. Séduit par l’agrément du lieu, j’y transportai mes livres et ma personne…

En écrivant : “Le mérinos“, Georges Brassens fit une incursion dans deux département voisins du sien,  passa de l’Hérault aux Bouches du Rhône, au passage rafla un mérinos d’Arles qui donnera son nom à la chanson,  franchit le Rhône et se retrouva dans le Vaucluse, là où Henri Colpi avait donné, dans le petit village de Roussillon, le premier tour de manivelle du film “Heureux qui comme Ulysse”. Ce texte , classé en chanson orpheline par Jean-Paul Liègeois dans “Georges Brassens – Oeuvres complètes” en 2007, fut mis en musique et enregistré par Eric Zimmermann en 1986. De l’imagination, de l’humour (comme d’habitude) des lieux et des hommes appartenant à cette zone d’action , le Rhône, les ponts d’Avignon, de Tarascon et de Beaucaire ( ville première retenue pour Hécatombe) , toujours près d’Arles, le Curé de Cucugnan ( en fait celui de Cucuron) , personnage des Lettres de mon Moulin d’Alphonse Daudet, et puis Pétrarque, et puis Fontaine de Vaucluse, et puis baste! et puis zou ! ( expression du midi : c’est fini, allez !)

Articles de mon blog - Blog Georges Brassens – Blog Patrice Lozano . Le site :

www.georges-brassens.fr

Share